Syndicat des Cols Bleus de Laval - SCFP 4545

Le directeur des travaux publics plaide non coupable

Courrier_Laval.jpg

Courrier Laval, Édition du mercredi, édition du samedi

Le directeur des travaux publics plaide non coupable
Accusation de conduite avec facultés affaiblies.
 par Benoit LeBlanc
Article mis en ligne le 18 décembre 2008 à 16:54

 
La comparution de Pierre Pelletier pour conduite avec facultés affaiblies a été fixée au 11 juin prochain.

Ayant échoué un test d'alcoolémie le 4 juin dernier, alors qu'il se trouvait au volant d'un véhicule de Ville de Laval, le directeur des travaux publics de Laval, Pierre Pelletier, subira son procès un an plus tard.

C'est lundi dernier, au palais de justice de Laval, que le juge a fixé la future comparution de M. Pelletier devant le tribunal, fixant la date au 11 juin 2009. M. Pelletier plaide non coupable à une accusation de conduite avec facultés affaiblies.

Rappelons que le 4 juin, Pierre Pelletier avait été intercepté une première fois sur l'autoroute 15 Sud, avant d'être accosté de nouveau par des agents de la Sûreté du Québec sur le boulevard Saint-Martin. On lui avait alors retiré son permis de conduire.

Surprise et attente
Pierre Pelletier travaille toujours comme directeur des travaux publics, puisque Ville de Laval a manifesté son intention de ne pas le suspendre ou le relever de ses fonctions. Tel que l'affirme Martin Gagnon, président du syndicat des cols bleus de Laval: «Le lien de confiance avec les travailleurs est diminué. À Ville de Laval, il y a une règle claire de tolérance zéro. On comprend mal la réaction de la Ville.»
«Nous ne pouvons présumer de rien, puisque M. Pelletier plaide bien non coupable. Il dispose d'une voiture de fonction 24 heures sur 24 et s'est fait arrêté en dehors de ses heures de travail. Nous allons attendre la décision du tribunal», a fait savoir Paul Lemay, directeur du Service de la vie communautaire, de la culture et des communications à la Ville de Laval.